Évangile selon Marc 1.1-8

Quel est le sens du ministère de Jean Baptiste par rapport au ministère messianique de Jésus ? C’est la première question que j’aimerais aborder dans le premier passage de l’Evangile selon Marc. Il est vrai que l’on ne pose pas souvent ce genre de question. On pense que le ministère de Jean Baptiste est lié seulement avec Jésus qui est de son époque, non pas avec nous du 21e. Et on la considère comme une question purement intellectuelle, non pas pratique. Mais il est important de connaître le rapport entre son ministère et notre salut. Ceci nous permet de discerner l’authenticité de notre foi. C’est la deuxième question que j’aimerais bien toucher dans la vie du précurseur du Messie.

Parmi les noms de Dieu Trinitaire, quel est le nom du Dieu-Fils, Messie (Christ, Sauveur) annoncé par Dieu Père ? Deux noms sont déclarés, dans l’extrait de l’acte de sa naissance : Jésus et Emmanuel. Que signifie le nom « Jésus » ? « Celui qui sauve son peuple de ses péchés ». Emmanuel signifie « Dieu est avec nous ». Donc d’après ces deux prénoms révélés, nous pouvons dire que le Messie sauve son peule de ses péchés et demeure avec lui.

Évangile selon Matthieu 4.1-11

Jésus est tenté par Satan comme tout le monde

Adam, la première créature, est tombé dans la tentation car il n’a pas mis sa confiance en Dieu Créateur. Nous, chrétien, les nouvelles créatures, sommes exposés à la même tentation que celle d’Adam. Dans cette situation actuelle, comment pouvons-nous résister à la tentation ? Quelle est la foi idéale que nous devons avoir pour accomplir notre mission sainte tout en résistant fermement à la tentation parfois, mais souvent très forte ? Quel est le modèle parfait de la foi qui plaît pleinement à Dieu malgré toutes les sortes de tentation ?

Évangile selon Matthieu 5.1-12

Les béatitudes

Selon le rapport 2015, la Suisse est le pays le plus heureux du monde, suivie de près par l’Islande, le Danemark, la Norvège et le Canada. La France se classe à la 29e parmi les 158 pays. Ainsi on est aujourd’hui dans une période où le bonheur des hommes est déjà mesuré avant qu’on ne soit né. Le bonheur d’un individu et d’un groupe est défini par une grande organisation mondiale.

 

En conséquence, ce classement publié par l’ONU (Organisation des Nations Unies) encourage les dirigeants de construire leurs pays en poursuivant les premiers pays les plus heureux. On étudie la raison du bonheur dans les pays les mieux classés. Et ceux qui sont dans les premiers pays se donnent pour améliorer davantage leur pays.

 

Ce rapport annuel sur le bonheur et ses conséquences m’ont posé des questions suivantes : « Quel est le critère du bonheur selon Jésus ? », « Quel bonheur poursuis-je réellement dans ce monde où la plupart des gens considère quelques pays scandinaves comme des pays idéals à poursuivre ? »

Évangile selon Matthieu 5.13-16

Vous êtes le sel de la terre et la lumière du monde

La terre a été maudite par l’Eternel à cause du péché de notre premier parent, Adam et Eve. Depuis ce jour-là, Satan règne sur la terre jusqu’à la fin du monde. Mais notre Dieu nous a envoyé son Fils, Jésus, afin que ses enfants soient sauvés par la foi en Lui. Pourtant, les enfants de Dieu restent encore sur la terre en attendant la rédemption finale. Nous vivons avec les non croyants qui n’aiment pas Jésus ni les chrétiens. Alors pourquoi Jésus laisse-t-il les chrétiens sur la terre ? Bien sûr que nous avons une mission sur la terre. Nous sommes témoins du Christ au près des gens. Mais, nous sommes souvent découragés et déprimés quand nous nous sentons « inutiles » pour eux.

 

Alors ce matin, j’aimerais bien poser une question suivante : « Comment les chrétiens sont-ils utiles pour les autres, y compris ceux qui n’aiment pas les chrétiens, ceux qui détestent le christianisme et ceux qui maltraitent les chrétiens ? »

Évangile selon Matthieu 5.17-20

Jésus est venu accomplir la loi pour ton salut

La plupart des gens y compris les non chrétiens choisiront probablement le Nouveau Testament. Je vous présente quelques arguments.

  • Il est difficile de comprendre l’Ancien Testament car il est écrit dans des langages trop vieux.

  • La culture, la loi, l’histoire et les personnages présentés dans l’Ancien Testament ne sont qu’israélites.

  • L’histoire d’Israël est celle de la guerre. Et il y a trop de morts dans la loi d’Israël alors que dans le Nouveau Testament les chrétiens cherchent le pardon, la grâce et l’amour.

  • Nous ne sommes plus sous la loi car nous croyons en Jésus qui a accompli tout !

Alors, quelle est notre position vis-à-vis de l’Ancien Testament ?

Évangile selon Matthieu 5.21-26

L’accomplissement de la loi concernant le meurtre par Jésus

La mort d’un être humain est l’un des drames les plus douloureux. Surtout être tué intentionnellement, c’est plus difficile de l’accepter que la mort naturelle. En fait la mort est la conséquence du péché selon la Parole de Dieu. Et d’après elle, il y a encore une autre forme de mort, c’est la mort éternelle.

 

Par rapport à cela, qu’enseigne notre Seigneur Jésus ?

Évangile selon Matthieu 5.27-30

Adultère dans ton coeur !

Pourquoi ont-ils trompé leur partenaire, au lieu d’être fidèle à leur conjoint ? En fait, en France, en moyenne, les hommes revendiquent 11,3 partenaires dans leur vie, et pour les femmes 3,4, selon un sociologue français (Gérard Mermet). Ainsi nous avons tendance à faire une escapade sexuelle. Ce mauvais désir charnel est donc exprimé par l’adultère soit quand l’un rend la vie impossible à l’autre (41 %), soit quand l’un ressent un manque d’attention et de tendresse (36%) soit quand l’un ressent la perte de désir dans le couple (23%). Ils font ça avec un ou une inconnu(e), un ou une ami(e) à vous, un ou une collègue, un ou une de ses amis.

 

Donc cet acte détruit et met en danger souvent l’adultère-même, le couple, la famille surtout leurs enfants, les amis et leur travail. Parfois il est devenu une des causes du meurtre…Pourtant, l’adultère n’est plus une faute pénale depuis la loi du 11 juillet 1975, mais demeure une faute civile. Ainsi de plus en plus, le regard des gens aux adultères est changé. Il n’y a plus de notion du péché, dans l’adultère, au nom de l’amour et l’instinct. La relation sexuelle extraconjugale est devenue un sujet banal de conversation à la table.

Évangile selon Matthieu 5.31-32

Mariage, Divorce et Remariage

Beaucoup de chrétiens en difficulté de mariage se culpabilisent à cause des autres interprétations, pratiques et traditions pour leurs décisions. Ils sont souvent coincés dans la complexité des questions conjugales, familiales, sociales, morales et religieuses liées à la Parole de Dieu.

 

Ce n’est pas seulement eux qui souffrent de ces problèmes, mais aussi les autres chrétiens qui les entourent. Ils se divisent souvent en deux groupes. Certains les consolent ayant de la compassion. Et certains les jugent mal. Du coup, leurs paroles, attitudes et regardes soit de consolation soit de jugement aggravent la complexité des questions problématiques du divorce et du remariage. Ainsi tous les chrétiens sont impliqués dans ce problème.

 

C’est pour cela que je pose la question à tout le monde y compris moi-même. Quelle est ta position ? Est-ce que ta position est conforme à la volonté de Dieu ?

Evangile selon Matthieu 5.33-37

Jésus, Messie, a accompli le serment de Dieu

  • Les israélites de l’époque de Jésus (Mt 5.33 et Mt 23.16-22) appliquent-ils justement la loi de Moïse (Ex 20.7 ; Lv 19.12 et Dt 10.20) ? Quelle est la place de Dieu dans l’enseignement des israélites de l’époque de Jésus ?

  • Pour quelle raison Jésus interdit-il à jurer ? Contredit-il à la loi mosaïque ?

  • Quelle est la source de « oui » et « non » ? Quelle est l’attitude exigée par Jésus ?

  • Evangile selon Matthieu 5.38-42

    Jésus, Messie, vis à vis de la loi du talion

    Tous les êtres humains doivent payer de leurs vies la mort du Messie qui était innocent car ils sont responsables de sa mort ! C’est-à dire que chacun de nous est responsable de la mort de Jésus ! Alors si Dieu applique la loi du talion à tous les êtres humains, c’est-à-dire à chacun d’entre nous, qui pourra continuer à vivre après avoir payé leur vie comme une rétribution ? Personne !

    Evangile selon Matthieu 5.43-48

    Vocation de l'église : "Amier"

    Pendant au moins 1400 ans, à travers de la bouche de tous les prophètes, Dieu a répété sans cesse sa loi. Mais les israélites ne l’ont pas écouté. 

     

    Alors pourquoi Jésus répète-il la même chose ? Pourquoi exhorte-t-il ses disciples de mettre en pratique la même parole que celle du Dieu d’Israël ? Si ses disciples ne peuvent pas mettre en pratique comme leurs ancêtres, les scribes et les pharisiens de leur époque, l’ordre de Jésus n’est qu’une des paroles des prophètes, porte-parole de Dieu. Dans ce cas, Jésus n’est pas le Messie, annoncé depuis toujours ! Alors pourquoi Jésus exige à ses disciples d’aimer leurs ennemis et de prier Dieu pour eux ?

    Évangiles selon Matthieu 6.16-18

    Le jeûne est l’expression de l’humilité devant Dieu

    Par ce petit parcours sur le jeûne dans certaines religions, nous pouvons dire que l’on pratique le jeûne dans un aspect ascétique. On croit que la privation de nourriture matérielle lui permet d’atteindre un état ultime et spirituel. On croit que par le jeûne, on pourrait résoudre le problème moral et spirituel.

    Mais cette approche ascétique ne convient pas du tout à la volonté du Dieu des chrétiens. Car il est écrit : « L’exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, elle a la promesse de la vie présente et de la vie à venir. » Ainsi le jeûne chrétien n’a pas pour but le développement de la spiritualité dans un sens ascétique.

    Alors, que dit Dieu Trinitaire du jeûne ? Quelle est son enseignement ?

    Évangiles selon Matthieu 6.24-34

    Ce qui empêche de servir Dieu : l’argent

    Vous avez déjà Probablement entendu parler des prétextes des pauvres chrétiens et non chrétiens qui refusent l’invitation à la foi chrétienne, au culte et aux activités chrétiennes :

    • Dieu est injuste car il y a beaucoup de riches mais moi je ne le suis pas. Donc pourquoi dois-je donner mes biens à Dieu qui est si injuste avec moi ?

    • Si je ne travaille pas, qui va nous nourrir ma famille et moi ? Je suis responsable de ma vie et celle de ma famille. Pour l’instant je m’occupe de moi-même et ma famille, après je vais me consacrer  à Dieu, s’il m’aide à avoir une certaine richesse. Je veux d’abord être riche et après je serai généreux à Dieu. 

    • Moi, je veux tout simplement une vie digne d’un être humain.  Dans ce cas, je peux servir Dieu comme des riches font leur offrande à l’église et je vais rester longtemps avec mes amis chrétiens à l’église. 

    • Ceux qui passent du temps à l’église, ils ont déjà une vie confortable !

    • Si je suis riche et si j’ai assez d’argent, je pourrais aider les pauvres et je pourrai faire le bien. Mais pour l’instant, j’aimerais bien que Dieu m’aide à devenir riche !

    • Chaque jour, je suis fatigué à cause de mon travail dur. Le dimanche matin, je dois absolument me reposer sinon je ne pourrais pas être en forme pour le travail. Car le dimanche est le seul jour où je peux me reposer.  Pour l’instant, je n’ai pas le temps d’aller à l’église car je n’ai même pas assez de temps pour mon repos !

     

    Vous avez aussi entendu parler des prétextes des riches pour refuser l’invitation au culte chrétien :

    • Je n’ai pas besoin de Dieu pour moi car j’en ai déjà tout ce qu’il me faut pour vivre.

    • Je suis en train d’aider les pauvres avec mes biens donc je n’ai pas besoin de Dieu pour aider les pauvres. Je ne suis pas du tout d’accord pour utiliser le nom du Dieu chrétien pour la générosité.

    • Si l’église a besoin d’argent, je vais partager mes biens avec vous, mais ne m’imposez surtout pas votre foi !

     

    Ainsi, l’argent est l’un des éléments qui empêche les gens sans distinction entre chrétien et non-chrétien de servir Dieu.

    Évangiles selon Matthieu 7.24-27

    Ta maison est-elle sur le roc ou sur le sable ?

    Je m’assurais de mes propres pensées, non de conseil des experts. Je me suis dit : «  Le local à vélo est un lieu assez sécurisé. Donc attacher le vélo à un point fixe dans ce local, c’est trop ! D’ailleurs, ça prend du temps ! » Et surtout au fond de mon cœur, j’ai eu une fausse conviction : « Le vol ne m’arrivera jamais ! » Mais non ! ça m’est arrivé ! Je me suis fait voler mon vélo !

    Dans cet événement, j’ai appris quelques leçons spirituelles : « Respecter bien les conseils ! Et ne pas compter sur moi ! » Et ceci m’a beaucoup aidé à comprendre une parabole de Jésus : « La maison sur le rocher ou le sable ».

    Évangiles selon Matthieu 11.25-30

    Le repos est possible seulement en Jésus

    Il semble évident de rencontrer très facilement des gens fatigués physiquement, moralement et spirituellement. Alors, pourquoi sont-ils fatigués ? Que pouvons-nous leur dire pour les aider ? Et que doivent-ils faire pour s’en sortir ?

    Évangiles selon Luc 7.36-50

    Ta foi est-elle justifiée ?

    Ça, c’est bien. Celui-là, c’est vraiment dégoutant. Ceci me plaît beaucoup car il est beau. Cela est vraiment moche pour moi. Il me semble bien que ce n’est pas juste. Tu as vraiment bien fait.

     

    Chaque jour, nous disons ainsi des paroles du jugement sur nous-mêmes, les autres et les choses. Depuis notre enfance, nous apprenons à évaluer tout ce qui nous entoure selon les critères de nos parents, de l’éducation nationale, de la tradition culturelle, morale, et religieuse.

    L'évangile selon Luc 10.38-42

    Ton service te rend-il une joie ou une frustration ?

    Depuis la création, Dieu Créateur demande à l’humanité de le servir. Cette volonté suprême de Dieu est bien déclarée par Moïse. Lorsqu’il a demandé au pharaon de laisser partir les Israélites pour aller au pays que l’Eternel avait promis à Abraham, il a répété plusieurs fois le but : « Israël est fils de Dieu, son premier-né. Laisse partir son fils, pour qu’il serve l’Eternel ! » Et le successeur de Moïse, Josué, a aussi confessé : « Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel ! » Et beaucoup d’autres enfants de Dieu ont consacré leur vie à servir l’Eternel. Aujourd’hui, nous voulons aussi servir l’Eternel et sommes actuellement dans les services pour notre Sauveur. Dans ce sens-là, nous pouvons dire que la vie chrétienne est celle du service pour le Seigneur.

    Évangiles selon Luc 15.11-32

    L’amour du Père envers ses deux fils

    Je vous lis une partie du témoignage que nous avons entendu il y a quelques mois : « J’ai eu des questions et des doutes sur Dieu en comparant ma vie à celles de mes amis non-chrétiens. Vivre sans connaître Jésus et sans aller à église ne leur posait aucun problème. Au contraire, sans Dieu, ils avaient l’air heureux, tranquilles, amusants et libre. Je trouvais partout l'injustice. Je commençais à me plaindre. A partir de ce moment-là, l’église et être chrétienne sont devenus un grand fardeau pour moi. Je me sentais enfermée, étouffée et privée de la liberté par Dieu. »

     

    Il me semble bien que parmi ceux qui sont depuis longtemps dans une ambiance chrétienne, beaucoup de gens se sentent ennuyeux, fatigués et lassés de leur vie. Alors qu’est-ce qui les amènent à se sentir comme cela ? Que font-ils dans cet état ? Et que dit la Bible pour ces gens-là ?

    Actes des Apôtres 8.26-40

    La seule condition du baptême est la foi en Jésus

    Le baptême est la question qui se pose de la façon la plus fréquente et la plus sérieuse depuis la naissance de l’Eglise constituée par les croyants en Jésus. Elle s’agit du baptême.

     

    En fait, après avoir entendu la prédication de l’apôtre Pierre qui vient de recevoir l’Esprit Saint, le même jour, trois milles personnes étaient baptisés. Les premiers trois milles baptêmes au nom de Jésus-Christ se sont passé comme ça, en une seule journée. C’était aussi la première réalisation du commandement de Jésus Ressuscité en ce qui concerne le baptême au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

    Please reload